Un pas de côté

C’est toujours un étonnement… Une interrogation…
Quelle est cette force que l’on emporte avec nous à la sortie d’un spectacle lorsqu’il a su nous atteindre ? Quel est ce léger tremblement ? Peut-être juste la perception intime d’avoir pu faire un pas de côté… La sensation que ce qui s’est joué entre artistes et spectateurs a créé un léger mouvement, comme un décalage, une onde indicible qui nous aurait fait percevoir de nouveau notre ouverture au monde… Avec l’appétit et la curiosité insatiable de notre enfance. Avec les rires et les frissons de plaisir qui accompagnent la découverte d’une terre inconnue.

A cet endroit précis où les êtres humains se reconnaissent dans leurs différences, leurs singularités.
Bien au delà des oppositions frontales et des chemins balisés qui tentent de s’imposer à nous.

Rêver et construire une saison c’est espérer tout ça. Espérer tous ces pas de côté, imaginer le foisonnement de toutes ces idées, ces frémissements et ces rires à vivre et à partager.
Espérer enfin que tout au long de cette saison, votre curiosité vienne rencontrer celle des artistes.

Chaleureusement, l’équipe du Glob.