Les artistes dans nos murs



Que ce soit pour des temps de recherche, d'expérimentation ou de poursuite de la création juste avant les représentations, il nous paraît essentiel de pouvoir ouvrir nos portes pour offrir aux équipes des temps de travail dans les meilleures conditions possibles. Certaines de ces périodes se termineront par une sortie publique si les artistes le désirent.Ouvrez l’oeil ! Nous vous en informerons au fil de la saison

Pour assister aux sorties de résidences vous devez réserver au 05 56 69 85 13

 

> Antoine Basler : Exécuteur 14

Du 10 au 14 Septembre 2018 | Théâtre

Exécuteur 14 est la première pièce écrite par Adel Hakim, en 1991. Avant de s’éteindre en 2017, il en a confié les droits au comédien Antoine Basler - que nos spectateurs ont pu voir l’an dernier dans Jester. Ce dernier souhaite faire ré-entendre cette plongée dans l’expérience de la guerre, au plus près de la terreur. Car comment savoir ce que signifie vivre la guerre quand l’on grandit dans des pays en paix ? En puisant, sans jamais la nommer, dans son expérience de la guerre civile libanaise, Adel Hakim, emporte le spectateur dans une traversée précise, douloureuse, loin de toute abstraction. Celle d’un homme «normal» qui bascule dans l’absurdité, jusqu’à l’effacement. Antoine Basler, seul en scène, tente d’en donner un nouvel écho.


> Compagnie Le Soleil bleu : Laurent Laffargue | Jester

Du 1er au 5 octobre

Répétitions avant représentations au Théâtre des Déchargeurs à Paris. Liés depuis longtemps à la Cie du Soleil Bleu, nous avons accueilli l’an dernier la toute nouvelle création de Laurent Laffargue, Jester, effrayant plongeon dans l’oeuvre tentaculaire de David Foster Wallace, l’Infinie Comédie. De ces 1486 pages, le metteur en scène bordelais a extrait un concentré de tout ce qui touche à l’addiction - drogues, alcool. Avant une reprise au Théâtre des Déchargeurs à Paris, Laurent Laffargue cherche à affiner le tir de cette chronique à vif, et se remet au travail avec ses deux comédiens.


> Claudia Catarzi : Posare il tempo 

Du 15 au 18 octobre : répétitions avant création


> Souviens-toi des larmes de Colchide : Aurore Jacob

Du 5 au 16 novembre
Au commencement il y a une femme, seule, qui tente de se dire pour ne pas perdre pied. De répéter son histoire pour ne pas oublier la mort de son enfant. Ne pas s’oublier. Puis L’Autre apparait, la maitresse, le double. Le duel est ouvert. Avec comme décor le ring. 

Aurore Jacob et Sophia Von Gosen sont les nouvelles lauréates 2017 de la Pépinière Soleil Bleu & Glob Théâtre. L’une auteure, l’autre metteure en scène, se lancent dans une réécriture très libre du mythe de Médée. Ce poème tragique pour trois comédiennes, deux personnages et un ring, est une pièce de combat autour de l’identité féminine, tiraillée entre ses différentes facettes et assignations sociales.
Sur cette saison, deux semaines de résidence de création pour expérimenter et se confronter à la chair du texte. La création, elle, aura lieu sur la saison prochaine. Bien sûr, nous vous tiendrons au courant !

 La Pépinière Soleil Bleu & Glob Théâtre
Initiée par Laurent Laffargue au sein de la compagnie du Soleil bleu, cette démarche forte de repérage et de sou­tien correspond à un désir partagé des deux structures de transmettre des savoirs faire ainsi qu'à la volonté de faire émerger de nouveaux talents.
Offrir à une jeune équipe du temps, de l’espace, une aide administrative, financière et artistique pour que son énergie pleine et entière puisse se consacrer à la construction de sa démarche de création tout en renforçant son ancrage professionnel.Ce soutien se construit sur plusieurs saisons.


OARA CMJN 01> Préparer son évasion :
l'Atelier de 
Mécanique Générale contemporaine :

Du 5 au 12 décembre | Théâtre


 > Compagnie Translation : Denis Cointe

Du 10 au 14 Décembre 2018 | Théâtre

Isolé en tant que motif

« Il neige (blanc) et il fait nuit (noir). La neige fond, ce que les mots ne savent pas faire aussi bien, et pourtant on a vraiment souhaité ici qu'ils soient eux aussi des flocons. » Jean-Christophe Bailly. Denis Cointe est un lecteur attentif des écrits de Jean-Christophe Bailly, de sa poésie surtout. Et dans un coin de mémoire «persiste de manière singulière» le poème Blanc sur Noir, paru en 1999, dont il dit «Cette écriture me trouble et m’habite». Pour partager ce trouble : d’autres compagnons artistes, le musicien improvisateur Didier Lasserre et le plasticien Laurent Cerciat dont le chant est devenu une nouvelle facette. Les voilà tous trois attelés à trouver l’endroit de la rencontre à partir de ce puissant potentiel poétique


OARA CMJN 01
> Locus : Tanzoya 

Du 7 au 11 janvier 2019 | Danse
LocusRencontre à haute teneur électrique dans cette création à venir de la danseuse et chorégraphe russe installée à la Rochelle Loulia Plotnikova, et l’artiste franco-américain Didier Manuel, alias Otomo. Locus est un duo entre deux extrêmes : l’une danseuse d’origine classique adepte de toute incursion dans le champ de la performance, l’autre, metteur en scène, performer, adepte du trash et du sensible. Ils creusent, avec l’appui des pixels et du numérique, l’idée d’une rencontre amoureuse charnelle dans un monde devenu si virtuel. Ce duo de corps et de technologie en forme de rituel amoureux du 21e siècle développe par dessus les continents et les origines géographiques un dialogue physique et puissant entre les disciplines et les êtres entiers.


> Compagnie Fabre-Sènou : Anaswa, le souffle d'une mère

Du 4 au 11 février : répétitions avant création


logoIDDAC 2017> La métamorphose du dormeur :  Cie Camera Obscura

Du 11 au 15 Février 2019 | Théâtre
Noir. Corps. Noir. Corps. Eclairés par intermittence, des êtres, des membres, des

 bouts d’humains, des figures étranges surgissent et s’effacent dans une obscurité troublante. Apparitions-disparitions comme autant de présences fugaces, de celles qui impriment la rétine sans qu’on soit vraiment sûr qu’elles aient existé. La jeune Cie Camera Obscura cite la danse de Maguy Marin, les installations de Chiharu Shiota, la peinture de Bacon, comme guides dans cette création à venir.


> Compagnie Ouvrelechien : Renaud Cojo | Ghost Rider

Du 11 au 15 Mars et du 8 au 12 Avril 2019
Il y avait presque une évidence dans cette rencontre entre Renaud Gojo, hanté par la musique punk, rock, pop, adepte des objets scéniques les plus performatifs, et le couple de danseurs Annabelle Chambon et Cédric Charron, indissociables du travail de Jan Fabre, portés par une haute incandescence physique.Cette performance pour deux danseurs n’ayant jamais peur d’aller chercher dans les extrêmes, s’attache à restituer une dynamique de création, un état d’esprit explosif et frondeur.


> Compagnie Auguste Bienvenue : Les Vivants

Du 18 au 25 mars : répétitions avant création


logoIDDAC 2017
> Anatomie d'un concombre :  Collectif Mixeratum 

Du 3 au 7 Juin 2019 | Théâtre
Féminisme, performance, démarche théâtrale et plastique. Voici les ingrédients chers à Clémentine Aubry et Natacha Roscio, têtes pensantes du jeune collectif bordelais Mixeratum Ergo Sum. Représentations du corps de la femme, refus de la consommation, remise en question des normes sont mixés dans de lents tableaux plastiques où bassines, corps peinturlurés et aquarium humain viennent frapper les regards
.