Le Problème Lapin

Frédéric Ferrer
Compagnie Vertical Détourlococarrecoll

Le problème lapin, cartographie 7
Ou comment le lapin pose des questions vraiment très intéressantes pour comprendre tout un tas de choses du monde d’aujourd’hui (Homo sapiens, l’écologie, le virus et la parenthèse)

Frédéric Ferrer est géographe de formation, comédien de métier. Depuis quelques années il allie ses deux savoirs dans un long cycle de conférences scientifiques et décalées, qu’il a nommées Atlas de l’anthropocène, ce mot savant qui désigne une nouvelle ère géologique où l’homme est devenu le principal moteur de l’évolution de la planète.
Pour cette 7e cartographie, Frédéric Ferrer s’intéresse aux lapins (il s’était auparavant penché sur les moustiques-tigres, la morue ou les canards…) et notamment ceux introduits dans les îles Kerguelen par l’homme, qui firent quelques dégâts sur un écosystème fragile. Il sera aussi question du lapinou envoyé dans l’espace en 1959 par les Russes, ou de ceux mystérieusement massacrés par un habitant des Côtes d’Armor.
Avec powerpoint et micro, mais sans notes, Frédéric Ferreur s’amuse, joue des frontières troubles entre le scientifique et le poétique, raconte des histoires tout autant qu’il nous informe. Les questions qu’il se pose, qu’il nous pose, suivent le fil d’un récit inattendu, où l’humour n’empêche pas la lucidité. Car, finalement les lapins ne sont pas si crétins, ni si invariablement invasifs et destructeurs. Et dans cette cartographie, comme dans toutes ses autres fables de l’Atlas de l’anthropocène, l’humain s’avère, in fine, l’animal au comportement le plus absurde !

Frédéric Ferrer
Auteur, acteur, metteur en scène et géographe, Frédéric Ferrer crée son premier spectacle en 1994 avec Liberté à Brême de Rainer Werner Fassbinder. A partir de 2005, il se lance dans Les chroniques du réchauffement, exploration des paysages du changement climatique. Parallèlement il lance son atlas de l’Anthropocène dès 2010, dont il a déjà réalisé 7 cartographies. Il se lance depuis 2019 dans un cycle sur les jeux olympiques, Olympicorama. Il dirige, depuis 2016, le Vaisseau, lieu artistique implanté dans un Centre de réadaptation, à Coubert (77).

  • On vous emmène

    Samedi 22 janvier 19h
    Lundi 24 janvier 20h30
    Mardi 25 janvier 20h30

    bus Les Colonnes
    à Blanquefort
    Départ devant le Glob 1h avant
    l’heure de représentation avec
    notre navette surprise. Retour
    après le spectacle

  • Equipe

    Conception Frédéric Ferrer
    Collaboration et recherches
    dramaturgiques Hélène Schwartz
    Avec Frédéric Ferrer et Hélène
    Schwartz

  • En partenariat avec la Scène Nationale Carré-Colonnes - Bordeaux métropole

    Production : Vertical Détour - Maison des Métallos, Paris (75). Avec le soutien du Département de la Seine et Marne. Partenaires : Le Vaisseau – fabrique artistique
    au Centre de Réadaptation de Coubert (77). La compagnie Vertical Détour est conventionnée par la Région Île-de-France et la DRAC Île-de-France – Ministère de la
    Culture et de la Communication. Elle est accueillie en résidence au Centre de Réadaptation de Coubert – établissement de l’UGECAM Île-de-France.